L’hyperlocalisation des oeuvres d’art

Le marché de l’art a la particularité d’être géographiquement éclaté. Les principaux centres pour la vente d’oeuvres que sont New-York, Paris ou Londres ne concordent pas avec les hubs logistiques d’import / export d’art. Une étonnante dissociation qui s’explique par de multiples spécificités : Les oeuvres d’art en déplacement coutent extrêmement cher en terme d’assurance […]

Des risques d’ubérisation pour le marché de l’art ?

Ubérisation, désintermédiation… la numérisation d’un secteur passe le plus souvent par une transformation profonde des modes de fonctionnement de celui-ci. Peu d’articles traitent de ces sujets, je recommande celui de Marion Dupuch-Rambert paru en 2016. Depuis 2010, le marché de l’art, jusqu’alors l’un des derniers secteurs épargnés par la vague du digital, va connaitre des […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut